Philohack

La vision de Terry Winograd en janvier 1983, qui refusait à l'#IntelligenceArtificielle la possibilité d'un questionnement créateur, me semble aujourd'hui par trop pessimiste. C'est prioritairement elle que le projet #IMLAC devra démentir par les faits, en créant la première #IAphilosophique capable de produire un fil argumentatif inédit, donc des questions non-préétablie (y compris sous forme morcelée, façon puzzle). La clé réside dans une nouvelle approche de la programmation, baptisée "zadeh", fondée sur une logique possibiliste intégrant l'incertitude et l'inconsistance au cœur d'un processus de deep learning dit "conceptuel-graduel", qui privilégie l'apparition de philosophèmes non-classifiés ou, pour le dire plus simplement, de propositions inédites. 
Tout cela, bien sûr, reste théorique et fume de cerveaux échauffés par l'enthousiasme cybermoderne et le mien propre, dont je me garderai bien de préciser le type. Afin de fabriquer notre "Socrate virtuel", Matkaline est en train de concevoir son père, Philohack, dont le double rôle consiste à digérer le corpus philosophique mondial (rien que ça !) et à proposer à des amateurs de philo de trier les "briques de sens" qu'il fabriquera automatiquement. L'expérience promet d'être ludique et instructive, mais nous avons besoin d'une centaine d'utilisateurs-philosophes pour brasser l'immense quantité de "briques" créées magiquement par notre programme. 
Si vous voulez vous lancer dans cette aventure qui débute publiquement en janvier 2018, laissez-nous VOTRE ADRESSE MAIL et votre nom à contact@matkaline.com ! 
Aucune expertise n'est requise - un système d'appréciation de pertinence interne nous permettra d'évaluer votre compétence, nous vous la divulguerons (à vous, et rien qu'à vous) si vous le désirez. 
Merci pour votre soutien et vos partages amicaux ! On attend VOS COMMENTAIRES sur http://www.facebook.com/groups/imlac 
Il tient à nous, citoyens, de nous emparer des questions liées au développement de l'intelligence artificielle pour encourager les recherches vers plus d'intelligence humaine, et non vers une anthropologie compétitive stérile et effrénée. 
Vincent Cespedes

EN SAVOIR +
Video "Une intelligence artificielle philosophique ?" (36 min.) -